Retour vers QVCT, Risques Psychosociaux
Prévention des conduites addictives : faire le lien avec les conditions de travail
Prévention des conduites addictives : faire le lien avec les conditions de travail

Prévention des conduites addictives : faire le lien avec les conditions de travail

Les conduites addictives sont depuis longtemps un problème pour les entreprises. En 2014, 85 % des dirigeants et DRH se déclaraient préoccupés par le sujet, tout en reconnaissant ne pas vraiment savoir comment l’aborder. La crise sanitaire, avec ses conséquences sur le travail - isolement, augmentation de la charge de travail - n'a pas arrangé la situation. Des travaux récents ont ainsi montré son rôle dans la hausse des consommations de substances psychoactives et des comportements addictifs. Quels sont donc les points de vigilance en matière de prévention après ces deux années et alors que s’amorce la reprise d’activité ?

L'entrée habituelle centrée sur les personnes montre ses limites. On sait en effet qu’en matière de consommation de substances psychoactives, il y a souvent une interaction entre facteurs personnels et professionnels.

Dans l'entreprise, informer, sensibiliser, repérer les situations de travail difficiles est nécessaire pour prévenir les conduites addictives, mais ne suffit pas non plus. Des travaux menés depuis plusieurs année par l'Anact en partenariat avec la Mildeca ont montré que les démarches de prévention gagnent à intégrer un volet collectif, et à mieux prendre en compte les conditions de travail.

Pour passer à l'action dans son entreprise et mettre en œuvre cette approche organisationnelle de la prévention des conduites addictives, Patrick Issartelle, Responsable Grands projets à l'Anact, et Sophie Mounier, Chargée de mission à l'Aract Centre-Val de Loire, présenteront des points de repères pour agir. Ils répondront également en direct aux questions des participants.

L’organisateur du webinar pourra utiliser les coordonnées des participants, pour leur communiquer des informations commerciales liées à son activité professionnelle. Pour en savoir plus, s’y opposer ou exercer vos droits, voir leur Politique de confidentialité ci-dessous :
Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail - Anact (180 037 012 00051) Politique de confidentialité

Les experts

Patrick ISSARTELLEResponsable de département,AGENCE NATIONALE POUR L AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL
Sophie MOUNIERChargé de mission,ARACT CENTRE VAL DE LOIRE

Les expertises associées

Conditions de travail

Prévention

QVT / QVCT

Durée45 mins
RediffusionJusqu'au 09/05/2024
Date13/04/2022
Nombre d'inscrits1192 inscrits
Note du webinar4 (112 avis)
Santé au travail : objectif mars 2022, où en êtes-vous ?

Santé au travail : objectif mars 2022, où en êtes-vous ?

8148 abonnés suivent cette entrepriseCet événement 100% digital couvre toutes les tendances et tous les enjeux actuels de la loi Santé au Travail, à suivre le 13/04

Santé au travail : objectif mars 2022, où en êtes-vous ? vous propose aussi

Il y a 1 an
855 inscrits
4.3 (71 avis)
  1. Accueil
  2. Tous les domaines d'expertises
  3. RH & Formation
  4. QVCT, Risques Psychosociaux
  5. faire le lien avec les conditions de travail
Webikeo ProValorisez l’expertise de votre entreprise auprès de notre audience de +600 000 professionnels.
image
Domaines d'expertises
À propos de webikeo